Projets de couture

Burda couture facile et tissus Linna MorataHello mes Sweeties,

Aujourd’hui, je vais m’adresser aux couturières dans l’âme ou celles qui aimeraient bien et qui n’osent pas.

Voyez-vous, j’adore coudre, et pas seulement les ourlets des pantalons ou retailler des rideaux … non, non, mon petit péché à moi ce sont les vêtements. J’aime l’aspect « puzzle » que m’évoque la couture depuis mes 13 ans. Aussi, j’accumule des patrons et des tissus comme toutes les couturières passionnées (et bordélique dans mon cas  :s – mais je me soigne) qui se respectent.

Mais, laissez trop longtemps de côté, mes projets coutures se languissaient de moi et moi d’eux. Quelques moments de répit m’auront suffi à mener à bien deux d’entre eux. Ils correspondent à des patrons choisis avec amour, dans le Hors série N°43H, printemps/été 2013, de Burda Style. Et, comme si ça ne suffisait pas, il s’agissait nécessairement de nouveaux tissus, tout beaux tout neufs, alors que mon armoire à tissu me regarde chaque jour haineusement de se sentir si lourde par ma faute. Tant pis pour elle, je n’avais pas de crêpe de viscose et je n’ai surtout pas pu résister aux jolis imprimés Linna Morata, revendu par Mondial Tissu (voir réf. plus loin). Malheureusement, si les tissus sont encore en vente au moment où j’écris, le siège a fermé ses portes en septembre après 13 ans d’exercice. Merci pour l’inspiration et bonne continuation !

Modèle 3A :

Il s’agit d’un corsage qui paraît très stricte et classique de face, mais qui s’avère plus orignal de dos grâce à un système de fermeture par nœuds. J’ai donc réalisé le modèle A avec les manches du chemisier D, qui, plus courtes et sans fonçage, me plaisaient d’avantage. Comme la base était la même, il n’y avait pas de difficulté à l’assemblage. Pour les nœuds, j’ai préféré faire un contraste d’aspect et de matière en usant d’un joli petit satin crème.

La référence tissu : Cremone bleu brume – 16€99/mètre en 145 cm de large ici + chute de satin sorti de mes archives 😉

Petite subtilité : sur le devant, il y a une couture de milieu aussi ai-je veillé à faire en sorte que les motifs coïncident :

Modèle 3D :

Nous avons ici à faire à une sorte de veste ouverte et à manches courtes. J’ai opté pour un mixe de plusieurs éléments : la base du chemisier 3D + le col du chemisier F + pas de boutonnage + les manches du modèle A sans le fonçage

La référence tissu : Persepolis nude à feuilles – 16€99/mètre en 145 cm de large – ici

Avis sur le tissu et les patrons :

Pensez à bien laver et repasser vos tissus avant d’entamer un projet de couture. Ces tissus m’ont séduite pour les motifs originaux, mais j’ai été ravie de voir qu’ils passaient très bien au lavage. Sans dégorgement ni déformations. Ils se sont avérés faciles à couper et à coudre. Un vrai plaisir. Enfin, ils sont faciles à repasser.

Pour les patrons, c’est en effet de la couture « facile », avec la possibilité de créer des variantes simplement en partant d’une même passe et en exploitant les propositions comme j’ai pu le faire pour la petite veste à manches courtes. Les patrons sont très lisibles, faciles à repérer. En revanche pour les explications, j’ai trouvé que leur clarté n’était pas toujours au rendez-vous. Dommage pour un magazine dédié aux débutant(e)s. En tout cas, j’adore ces deux petits hauts avec une préférence certaine pour le top à nœuds que je pense refaire dans d’autres teintes.

Et vous, quel est votre modèle favori ?

Laisser un commentaire