Stylo 3D : un nouvel outil qui va donner du relief à tes dessins !

Si comme moi tu aimes dessiner et bien accroches toi bien à ta chaise car tu vas être bouleversé par cette jolie découverte :

Bon, tu connais les imprimantes 3D dont on parle beaucoup dans les médias mais connais-tu le « Stylo 3D » (en l’écrivant entre guillemets dans mon esprit il clignote d’un halo doré !!! Pour moi, après la machine-à-laver et le lave-vaisselle, il s’agit de la découverte du siècle et tu vas bientôt comprendre pourquoi) ?
Alors je te vois déjà te poser les mêmes questions que moi : A quoi cela ressemble-t-il ? Quel est le fonctionnement ? La prise en main ? Que faire avec ? Combien ça coûte ? Où se le procurer ?…Et les recharges dans tout ça ? …et …et …et ???? No stress, je vais tout te dire (ou presque).

A quoi peut bien ressembler un stylo 3D ?

Mes investigations m’ont amené à découvrir deux types de stylo 3D et trois revendeurs. Question forme, nous avons donc le choix entre deux modèles :

stylo 3d deux modèlesLe premier vient de 3Doodler et la bonne nouvelle c’est qu’il est possible de se le procurer en France. Quant au second, il a été conçu par la startup anglaise de Lixpen. Cette dernière a soumis avec succès, en mai dernier, cet outil révolutionnaire aux internautes du site Kickstarter (il s’agit d’un site où les internautes peuvent acheter un produit à prix réduit afin de lancer la production d’un projet. Pour info : c’est un financement participatif que l’on nomme Crowfunding). Malheureusement ce dernier stylo, qui est actuellement le plus fin du marché, n’est pas encore en vente en France.

Fonctionnement du Stylo 3D :

Pour faire court, il s’agit d’un nouvel outil créatif qui va te permettre de dessiner à main levée en 3 dimensions !

Cette baguette magique se présente sous la forme d’un stylo plus ou moins gros, d’environ 17 cm de long, où l’encre se voit matérialisée sous la forme d’un fil ou d’une tige de plastique (selon les modèles) en ABS, PLA ou FLEX. Celui-ci sera à définir en fonction du rendu souhaité (voir plus bas). Le principe est un peu approchant à celui d’un pistolet à colle, mais l’idée est bel et bien celle d’une imprimante 3D. D’ailleurs, deux petits boutons vont te permettre de contrôler la vitesse d’impression du fil mis en chauffe. Une fois le fil chauffé et fondu, au bout d’environ une minute dans une température comprise entre 160°C et 230°C, il va emprunter le parcours que nous avons décidé pour lui en passant à travers le tube et la buse (= la pointe du stylo). A partir de là, libre à toi de monter des lignes à la verticales ! Puis, en ce refroidissant, la matière va se solidifier et tes dessins vont devenir des sculptures.

Voici une petite présentation vidéo qui va te permettre de mieux visualiser la bête:

Fils en ABS, PLA ou FLEX ?

  • Le fil ABS (acrylonitrile butadiène styrène) : grande variété de teintes – il s’agit d’un thermoplastique tout comme la plupart de nos objets du quotidien (jouet en plastique des enfants, de type lego, Playmobil – téléphone, télévision et ordinateur…tous ces plastiques durs). Le fil ABS sera à préférer au fil PLA si tu souhaites une plus grande résistance aux chocs, une surface plus lisse, bien plus brillante et une belle résistance aux écarts de température (-20°C à 80°C). Il fond entre 200 et 260°C. Il refroidit à vive allure de ce fait on peut dessiner directement dans l’air à partir du moment où l’on prend un point d’appui. On dessine sur des modèles imprimés, puis on décolle et enfin on assemble les différents morceaux toujours à l’aide de notre stylo magique…une sorte de soudure en plastique en somme.
  • Filament PLA (acide polylactique) : vaste gamme de couleurs – Le Pla est de base translucide et c’est l’ajout de pigments colorants qui va donner teinte et opacité à cette matière. Ce plastique est biodégradable dans la mesure où il est issu de l’amidon du maïs, ce qui lui permet, notamment, de pouvoir subir quelques finitions comme le polissage, l’application d’une peinture ou encore d’un vernis. En revanche, il est sensible à l’humidité et est légèrement moins solide que l’ABS. Il commence à fondre entre 160°C et 220°C. Le plus toutefois : il est idéal pour dessiner durablement sur différents supports (papier, métal, vitres…) car il a un fort pouvoir adhésif. On peut aussi faire des créations translucides voir mêmes phosphorescentes ! Si c’est pas cool !
  • Filament Ninja Flex (élastomère thermoplastique) : grand choix de couleurs également – les réalisations ici vont pouvoir être tordues, pressées, étirées…bref malmenées et reprendront systématiquement leur forme initiale. Fond à une température comprise entre 210°C et 225°C.

fils pour stylo 3dLes avantages par rapport à une imprimante 3D :

  • Le coût est moins important;
  • L’encombrement est réduit;
  • Plus grande capacité créative (qui joue sur l’instant et le fait de ne pas être réduit à un espace donné);
  • Caractère unique des réalisations (on est vraiment dans l’œuvre d’art);
  • Grande liberté de mouvement;
  • Nul besoin d’avoir et de maîtriser un logiciel de conception 3D. Donc, à la porté de tous.

Que peut-on réaliser ?

Mais tous ce qui te passes par la tête pardi : tu peux faire des sculptures – des coques de téléphones – de la petite décoration – des bijoux fun ou moins fun – des dessins en 2D et donc ajourés – personnaliser des objets…et j’ai même pu apprécier cela au niveau de la mode, sur des tee-shirts. Voici quelques exemples ci-après:

réalisations lixpen stylo 3D

Réalisations 3doodler stylo 3DRecommandations :

Ne convient pas aux enfants de moins de 12 ans sans surveillance car la température de la tête de chauffe est élevée.

Mon avis sur le stylo 3D :

J’en veux un ! J’en veux un ! Oui mais lequel ?

Idéalement, j’aimerais me procurer le Lixpen, tout simplement car ma main est très fine, du coup, je me vois ergonomiquement parlant, beaucoup plus à l’aise avec le Lixpen qui ne me changera pas beaucoup de mes Rotring ou autre « uni Pin » à pointes fines. Et, esthétiquement, l’objet est beaucoup plus intéressant…ce qui est clairement une déformation professionnelle de ma part. A cela s’ajoute aussi le fait qu’étant moins large, il sera nécessairement plus léger, confortable à manier, ce qui me donne le sentiment que mon tracé sera plus précis. D’ailleurs les exemples de réalisations plus haut, ont tendance à aller dans mon sens. Et le fait qu’il se branche sur un port USB est très arrangeant selon moi (même si j’aimerais bien connaître la dimension du câble). De même, j’apprécie le système de mise à température observable grâce à de petites LED vertes. Ce n’est évidemment que ma première impression et je peux me tromper. Il faudrait pouvoir comparer l’ergonomie et la mise en pratique de ces deux formes pour se faire une opinion réelle. Car il faut bien reconnaître que le 3Doodler à un atout majeur puisqu’on peut se procurer un set de six buses de tailles et de formes différentes…et oui, ça ouvre le champ des possibles ! Dans tous les cas, je pense que tout le monde pourra y trouver son compte. Certes le coût d’un Lixpen est plus élever (voir plus bas) et il n’est pas, à l’heure actuelle, commercialisé en France. Pourtant, je crois que l’attente en vaut la peine. Enfin, si mon impatience tient jusque-là ! J’imagine qu’il faut une certaine dextérité pour maîtriser le tracé et un temps d’adaptation.

J’ai hâte de te faire part de mon retour honnête dès que je possèderais « mon précieux » en attendant, j’ai déjà en tête quelques jolis DIY décoration et bijoux pour toi…ça fuse, ça fuse. Donc suite dans un futur épisode ;).

Informations complémentaires : lieux d’achat et prix

 

Alors quel est ton avis sur ce nouveau produit? Tu en avais déjà entendu parlé? Si non, es-tu tombé de ta chaise?

Laisser un commentaire