Tricot We are Knitters

Pelote coton pima we are knitters

Bonjour mes Sweeties !

En début d’année, je vous parlais de petits défis réalisables, dans mon article Un temps pour soi. Et bien, je viens d’en finaliser un, avec la réalisation de  mon premier pull.

Pour la petite histoire, j’avais cette envie depuis un bon moment. Il faut dire que ça participe d’un ras-le-bol d’acheter des vêtements qui périclitent en moins de deux. Et ce, même en y prenant le plus grand soin.

Que voulez-vous, je suis nostalgique d’une qualité que l’on ne retrouve que rarement. Avec pour exemple, les petits tee-shirts en coton de ma maman qui les portait à 15 ans et que j’ai moi-même porté jusqu’à 25 ans. C’est dire la qualité des textiles de l’époque !


Aujourd’hui, ma quête de vêtements qui durent dans le temps, s’apparente à la roulette Russe. Une vraie déception, même chez les marques que j’affectionnais. Coûteux ou non, c’est le même combat.

C’est pourquoi j’en suis arrivée à la conclusion que la qualité et la longévité seraient peut-être au rendez-vous en confectionnant moi-même mes pulls et autres tricots. De plus, je pourrais progresser dans ce domaine et ne plus me cantonner à la réalisation de simple écharpes ou mitaine, pour le plus grand plaisir de mon entourage. 

Le Kit Headband

Kit headband we are knittersCette motivation, je l’ai trouvé à travers un Kit ( reçu en cadeau pour Noël ) permettant de réaliser un  Headband. La laine était de belle qualité. Les consignes et la rapidité d’exécution au crochet m’ont permis d’avoir rapidement un accessoire fini. Et j’ai pu passer un moment créatif des plus agréables. J’étais conquise par ce kit et ça m’a amené à faire une recherche sur la marque : We are Knitters. Et là, j’ai vu « le pull« .

We are Knitters

Le Kit Bossa Nova Sweater :

J’ai pris les aiguilles en option et je peux vous dire que je ne regrette pas du tout l’investissement, car l’utilisation d’aiguilles en bois à changé ma perception du tricot. C’est bien plus facile et agréable de tricoter désormais. A tel point que je ne saurais plus revenir en arrière et je vais d’ailleurs dire au revoir à mes anciennes aiguilles métalliques.

Le kit m’est parvenu très rapidement. Il comprend 5 pelotes péruviennes en 100% coton Pima (100g), une notice et une enveloppe contenant deux aiguilles pour l’assemblage et une étiquette de la marque. Pour info, j’avais pris une taille M, mais la notice indique toutes les tailles. Le renseignement de la taille n’était important que pour le nombre de pelotes.

Petit bonus : une planche de stickers pour les fans.

Le résultat :

  Pour un premier pull comprenant tout de même 4 points différents, j’avoue que je suis assez contente de moi. Il est d’une douceur folle. Épais et lourd. J’aime particulièrement l’encolure qui permet de le porter de manière à dénudée une épaule. J’adore mon pull. Je me sens bien dedans car son coton est très agréable sur la peau. La couleur saumon donne un effet bonne mine qui va à tout le monde. C’était un choix car il y avait bien d’autres possibilité de couleur.

La marque We are Knitters :

We are Knitters est un site qui propose une pluralité de kits et une superbe palette colorée de pelotes. Ce site mise sur la qualité des cotons et des laines qui proviennent du Pérou ( Très réputé pour la qualité), ainsi que sur des modèles originaux. En voici le lien :

https://www.weareknitters.fr/

Et si ça vous intéresse et que vous voulez me faire plaisir à moi aussi, voici un code promo qui nous fera économiser à vous et à moi 10 € (valable une seule fois) :

MGMCZKY9F

Sachez aussi que sur Igraal, vous bénéficiez d’un cagnotte à de 4% en ce moment (si vous n’avez pas Igraal voici un lien de parrainage qui vous fera gagner 5€ :  ici. C’est un site gratuit qui vous permet de vous faire de l’argent lorsque vous faites certains achats sur internet. Depuis que je l’utilise, l’air de rien j’ai déjà empocher 232€. Plutôt sympa donc).

Mon avis sur We are Knitters :

Je tiens à dire que je ne suis pas sponsorisée par la marque, aussi mon enthousiasme à la vue de ce futur pull, que je fantasmais, a quelque peu été freinés par les tarifs des pelotes.
Il faut dire que lorsque l’on parle de qualité et de confection, il existe un paradoxe étrange que je retrouve aussi en couture. C’est que l’on pense, souvent à tort, que faire quelque chose par nous-même sera moins coûteux que de l’acheter en boutique. Si c’est vrai dans certains domaines, pour ce qui est de l’habillement, si vous additionnez les matières premières (de bonnes qualités, donc onéreuses) et le temps que vous aurez à y consacrer cela aura un coût non négligeable.

Mais derrière tout cela il faut aussi voir les avantages :

  1. Vous aurez un produit fini de bonne qualité qui s’inscrira dans le temps (pas comme les vêtements que vous achetez pour les jeter dans 3 mois et qui mis bout à bout commencent à chiffrer).
  2. Il s’agira d’une pièce unique que vous seul porterez – que ce soit en tricot ou en couture vous pourrez adapter les modèles à votre morphologie.
  3. Dans le processus de confection pour apprendrez et progresserez.
  4. Vous serez fière de l’avoir réalisé.

Toutes ces choses sont assez inestimables à mon sens.

Dans le doute j’ai tout de même fait un petit comparatif prix/qualité avec d’autres marques concurrentes, pour me rendre compte que finalement, ils n’étaient pas aussi chers que je l’avais imaginé et nous étions sur des cotons et non sur du synthétique.

Aussi, j’ai attendu les soldes de Février et je m’en suis tirée avec une commande comprenant un kit et des pelotes en vrac me permettant de faire 2 pulls soit une moyenne de 41€ le pull (à cela s’ajoute les aiguilles en bois que j’ai pris en option).

A l’issue de mon premier pull, il me reste suffisamment de coton pour me faire un headband ou peut-être même des chaussettes de yoga.

Du coup, mon avis immédiat sur la marque We are Knitters à l’issue de la réalisation de mon premier pull est des plus positives. A voir, comment va vivre le dit pull dans le temps. Mais pour l’heure, je suis totalement fan de la marque. Ils ont pensé à tout et j’apprécie à la fois la qualité et le sens du détail qu’ils accordent à tout ce qui fait leur marque. Tout comme le choix de Krysten Ritter comme égérie sur certains pulls (J’aime beaucoup cette actrice).

L’appréhension du tricot :

Pour être honnête, lorsque j’ai vu arriver le kit, je me suis dis que j’aurais mieux fait ne pas céder à l’excitation et de lire un peu mieux le descriptif. Car j’ai eu un gros loupé ! Ce pull était de niveau « intermédiaire ». C’est comme si une ceinture jaune en karaté ce disait: « Tiens, je vais m’improviser ceinture marron…dans le doute ça passe ? ». Voilà le détail du niveau que je n’avais pas vu, moi qui suis débutante, d’un coup j’avais les chocottes et je n’en menais pas large.

Mais vous savez quoi, à ma grande surprise c’était bien plus facile que ce que j’avais imaginé. Car d’une part, vous avez une marche à suivre plutôt claire, d’autre part, le site propose des vidéos en lignes gratuites qui vous explique avec la plus grande des facilités les points. Et, cerise sur le gâteau, les aiguilles à tricoter en bois que vous pouvez ou non prendre en option, m’ont littéralement changer ma vision du tricot. Une vraie merveille !

La vraie difficulté (mais seulement si vous êtes dingue) :

Assemblage tricot bossa nova we are knitters

Sur ce modèle, l’unique vraie difficulté a été, selon moi, l’assemblage. Oui oui, moi qui me débrouille en couture et bien l’assemblage du tricot fut un vrai calvaire. Bon en réalité c’est parce que je suis très perfectionniste et que du coup je voulais des points invisibles partout. Sauf que pour le point de riz, je vous invite à chercher un assemblage invisible. Rien de chez rien sur le net, ni dans ma bible du tricot.

point invisible grain de riz

Du coup, j’ai cherché par moi-même et j’ai fini par trouver !!! J’en ferais probablement une vidéo pour éviter à d’autres personnes (tarées de perfectionnistes comme moi mais qui l’assument – nuance 😉  ) de se taper la tête contre les murs. Je suis persuadée que cet assemblage à déjà été trouvé par les tricoteuses chevronnées, mais qu’elles doivent précieusement garder le secret.

La suite :

Coton Pima We are knittersJ’ai bientôt finalisé mon deuxième pull en partant pour base du même modèle auquel j’ai ajouté quelques changements. Je vous en reparlerais dans un prochain article. Le temps aussi pour moi de porter quelques fois mon sweater Bossa Nova et de lui faire subir plusieurs lavages à la main afin de vous faire un retour sur la manière dont va vivre ce tricot. Je pourrais alors vous faire un bilan plus précis et vous indiquez si c’est un bon investissement ou un plantage total.

En attendant, l’expérience m’a énormément plu et je suis repartie avec un niveau bien meilleur de tricot qu’à m’ont arrivé devant le kit. A vrai dire, We are Knitters m’apparait comme une superbe rampe de lancement car je pense déjà au tricot qui va suivre ^^. Je suis mordue, je crois. Donc, affaire à suivre.

Et vous, avez-vous déjà réalisé un de ces kits ? Peut-être celui d’une autre marque ? Quelle en a été votre expérience ?

Bonne semaine 😉

Laisser un commentaire