Le si beau mois d’Octobre

Récolte d'octobre automne
Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, Octobre correspond à un moment de l’année que j’apprécie tout particulièrement. Pourtant, j’ai beau essayé d’en profiter, de tenter de le retenir, il m’apparaît comme insaisissable et s’évanouit aussi vite qu’un coucher de soleil.

châtaignes et herbes sèches d'automne

Si je l’aime tant, c’est parce que sa nature nous offre un véritable feu d’artifice, en se parant de couleurs chatoyantes, baignées d’une lumière dorée. Elle nous offre alors, de formidables balades, qu’agrémentent sur notre parcours d’heureuses découvertes. Telles que des châtaignes, des noix, des champignons ou des petites pommes sauvages et acides, qui feront la joie des repas à venir.

balades en forêt automne

Dès que l’on approche des arbres dit « feuillus », il se dégage alors une odeur envoûtante et très caractéristique de l’automne. Les chemins et sentiers sont tapissés de feuilles mortes. Elles craquent sous le pied et offrent aux promenades une dimension plus auditive, ainsi qu’un amusement au doux souvenir d’enfance.

Conserves chutney pommes vertes et tomates vertes automne

C’est également, le temps des dernières récoltes côté potager : citrouilles et butternuts, figues, poivrons, piments, topinambours et rattes, mais aussi tomates vertes ou rouges, entre autres choses. Les derniers coulis, chutney de tomates vertes ou de pommes sauvages, viendront ensoleiller les repas des mois les plus froids.

Cette accumulation de denrées, me donne le drôle d’effet de devenir pour un temps, un écureuil amassant des noisettes.

herbes à tisanes et infusions d'automne

Je fais sécher mes dernières plantes (menthe, verveine, mélisse, thym, laurier, romarin…), en vue de me préparer tout l’hiver durant de savoureuses et réconfortantes tisanes. Aussi, je prends soin de les disposer dans de jolis bocaux.

Ce matin, le gel a fait son entrée en recouvrant de son voile opacifiant les véhicules dormant dehors. J’ai précipitamment mis à l’abri mes plantes, qui heureuse à l’extérieur en été, ne supportent que trop peu les températures négatives.

Avec le froid, nous retrouvons le chemin des soirées cocooning. Emmitouflés sous d’épais plaids, tenant un mug d’une main et un livre de l’autre, nous prenons le temps de nous poser/reposer de l’agitation des mois passés. C’est aussi la promesse de soirées chaleureuses entre ami(e)s et du grand retour des typiques plats chauds de saison.

Côté dressing, je dis « au revoir et aux beaux jours futurs » à mes tenues d’été. Elles sommeilleront pour un nouveau tour dans une malle. J’en profite pour égrainer la lavande, qui sera ensuite disposée dans des petits pochons d’organza. Ces derniers parfumeront délicatement mes armoires et mes malles, tout en éloignant d’éventuelles mites.

réveilles changement d'heure

Les jours sont de plus en plus raccourcis et pourtant, Octobre semble briller encore plus fort. On avance alors d’une heure, pour tricher. Et c’est alors le même débat, comme à chaque année… Supprimera-t-on, ne supprimera-t-on pas ce changement d’heure ?

Mais pourquoi aurait-on un droit sur le jour et la nuit, sur le temps qu’il fait ou celui qui passe ?

Les animaux ne se posent pas tant de questions. S’entrouvre alors une porte où se faufilent la philosophie, la littérature et l’anthropologie : l’homme est-il un animal ? Et avec cette brèche ouverte sur une pensée, la perspective agréable de profonds échanges sur le Monde et son histoire.

Décorations et bonbons d'HalloweenEnfin, pour clôturer Octobre, nous préparons Halloween avec ses bonbons multicolores et ses décorations effrayantes pour la visite des enfants. L’usage d’un rétroprojecteur sur les voilages blancs du salon, leur offrira la vision d’une maison hanté par de trop nombreux fantômes. Un bon vin chaud est proposé aux parents qui, dans cette fraîche soirée du 31, accompagnent courageusement leurs petits monstres goulus.

Mais alors que je me tourne vers la perspective joyeuse des festivités de fin d’année, je ne peux que constater qu’Octobre s’en est allé, emportant avec lui la douce chaleur de son été Indien. Et je me dis tout bas : « Octobre, tu vas me manquer ». De tous les mois qu’englobe l’automne, tu es sans l’ombre d’un doute son plus fidèle représentant. 

Et vous, qu’avez-vous l’habitude de faire en Octobre ?

Home Sweet Ambre

Laisser un commentaire