Support à décorer, la boîte à thé – avis

Bonjour mes Sweeties,

Cette fois, je vous reviens avec le test d’un support à décorer, en bois, et plus précisément celui d’une boîte à thé. J’avoue que si cette boîte ne m’avait pas été offerte par mon adorable cousine Marie, l’idée ne me serait pas venue naturellement de me tourner vers ce type d’achat. Il faut dire que j’ai davantage l’habitude de composer avec des vieilleries à retaper, plutôt que des supports neufs et fait pour. Mais l’occasion était belle de tester la chose et de me faire ma propre opinion sur la question.

Les différents types de supports à décorer :

On retrouve généralement ce type de support dans les enseignes de loisirs créatifs. Leur diversité est riche tant par la forme que par la matière puisque l’on retrouve : des supports en bois ; en papier mâché ; de la porcelaine ; du verre ou encore en polystyrène (pour cette dernière matière je vous propose l’article « Réalisation d’un arbre à bonbons » où j’avais utilisé des sphères comme support). Pour ce qui est de la forme, elle passe de la simple petite plaque de porte en bois à la girafe géante en papier mâché (impressionnant à voir en vrai !!! Elle est presque aussi grande que moi :s : voir ici et dans le même style vous avez le lion : ici ) en passant par la tasse à personnaliser en porcelaine. Le panel est vraiment large et vous permettra nécessairement de trouver quelque chose fait pour vous.

Les applications des supports à décorer en bois :

  • La peinture , feutres, Posca, Sharpie,
  • Le collage de serviettes en papier,
  • Le scrapbooking,
  • Et pourquoi pas la pyrogravure.

A titre information : la pyrogravure était une technique utilisée en loisir créatif et très prisée à l’époque où je regardais encore le club Dorothée…(oui, c’est pour situer dans le temps ah ah ah paye tes références !!!). Des kits étaient alors proposés pour les enfants et il n’était pas rare d’en retrouver un, à Noël, au pied du sapin. Plus précisément, il s’agit d’un petit appareil semblable à un fer à souder qui, par effet de chaleur, va créer des marques de « brûlure » sur le bois. Pour plus d’informations sur cette technique, si celle-ci vous intéresse, je vous laisse avec l’excellent article de WikiHow et un exemple de kit sur le site Amazon : lien ici.

Test du support à décorer : la boîte à thé.

La panne :

Pour ce qui fut de ma première impression, j’ai trouvé cette boîte en bois si nue et ordinaire que c’en était presque déconcertant. On était presque sur le syndrome de la page blanche. Et pour tout dire voilà 2 ans que je la stockais et que rien ne me venait tant elle me semblait vide de tout.

D’ordinaire, je n’ai pas ce genre de difficulté, puisque quand il s’agit de redonner vie à un objet ou de le customiser, il porte en lui une forme d’identité et de style (contemporain, romantique, industriel….) qui oriente un peu les idées créatives qui pourraient alors émerger. Mais cette boîte ouvrait sur tous les styles et toutes les possibilités (la boîte de Pandore?). Elle aurait même pu avoir une autre destination que celle du thé, comme par exemple devenir une boîte à bijoux, une boîte à montre ou encore à chocolats. Si ordinaire…mais tellement perturbante.

Le déclic :

Et finalement, ça m’a pris d’un coup, je savais enfin quoi faire, il suffisait juste de me lancer. Je l’ai d’abord peinte grossièrement avec de la peinture acrylique blanche à l’aide d’un gros pinceau, de manière à laisser par endroits son bois apparent et rendre visibles les coups de pinceau. L’application était facile, et la peinture rapidement sèche car elle était vite absorbée par le bois brut. Enfin, c’est freestyle que j’ai usé de mes « Sharpie » noir et or (marqueurs permanents), pour me lancer sans base sur l’écriture d’une citation, extraite d’une chanson de la grande Aretha Franklin :

« You are my sunshine my only sunshine.

You make me happy when skies are grey »

( Comprenez : « Tu es mon soleil mon seul soleil, tu me rends heureuse quand les cieux sont gris »)

C’est beau, et ça m’a immédiatement fait penser à mon mari…Ou plus basiquement à une bonne tasse de thé. Ce qui était tout à fait approprié considérant le support – lol -.

⇒Où trouver la boîte : Vous pourrez en retrouver évidemment dans les magasins de loisir créatif, mais plus précisément le modèle que j’ai utilisé vient de chez Cultura (lien : ici)

Bilan du test d’un support à décorer :

Cette approche est très différente de ma routine, si je puis dire. Toutefois, dès que l’on accepte les importantes possibilités du support, sa déconcertante facilité à être remaniée, et que finalement, on entre dans ce type de mécanisme créatif, on ne pourrait presque plus s’arrêter. Ce test, m’a donné envie d’expérimenter d’autres types de supports à décorer.

Je crois aussi que ce sont des médiums faciles et bien commode pour ceux qui veulent laisser libre court à leur inspiration et n’ont que peu de temps pour le faire. Avec les supports à décorer, le résultat ne se fait pas attendre et on peut rapidement admirer notre chef d’œuvre. Nous sommes bien loin d’un élément qu’il faut poncer, parfois réparer, puis peindre avec plusieurs couches et temps de séchages importants. Ils peuvent aussi faire le bonheur des enfants en les occupants les jours de pluie.

Pour la petite astuce : je vous recommande de vernir vos créations en bois afin de les conserver plus longtemps. Et pour ceux et celles qui aimeraient bien mais, qui ne savent ni dessiner ni peindre : je vous recommande l’utilisation de pochoirs, de serviettes à coller ou autres papiers de soie qui ont déjà des motifs ( on triche, on triche 😉 ).

Et vous avez-vous déjà testé ce type de support ? Si oui, les avez-vous apprécié ? Vous êtes-vous senti(e) bloquer au début ?

Laisser un commentaire