Le Yoga est entré dans ma vie et depuis…

Kaleswara mudra : le maître du temps

Bonjour mes Sweeties !

Dans cet article/témoignage, je retrace avec vous ma rencontre, il y a quelques années, avec la pratique du Yoga. Qu’elle place occupe-t-elle actuellement dans ma vie et surtout quels bienfaits ai-je personnellement pu observer ?

Continue reading →

Customiser un chapeau avec un mot

Customiser un chapeau avec un mot en tricotin

Bonjour mes Sweeties,

Alors que pour certaines, la rentrée se profile et sonne la fin des vacances. D’autres, vont enfin pouvoir en profiter. Celles-là même qui, tout l’été durant, ont subit le défilé incessant de leurs collègues qui en revenaient le sourire aux lèvres et la mine rayonnante.

C’est enfin leur tour de prendre des couleurs ! (ça sent le vécu ^^). Je pense donc particulièrement à elles – les grandes abandonnées des deux plus beaux mois d’été – mais aussi aux autres. Et vous propose de prolonger la douce saveur des vacances et son parfum d’été avec la customisation de votre plus beau chapeau de plage. Continue reading →

Aloe Vera : avis et test de la marque Forever part 2

Bonjour mes Sweeties,

Me revoici pour la deuxième partie de mon test de la marque Forever. Ce fut un peu longuet, il est vrai, mais comme le test incluait une petite trousse de voyage et que je ne suis, malheureusement, que trop rarement à mon goût en vacance, il fallait que je me mette en situation. Et au final, c’est chez moi que j’ai passé mes vacances et donc le test.  Tout ça pour ça lol. 

Pour celles et ceux qui débarquent fortuitement sur cet article, je vous invite vivement à consulté la partie 1 (que vous retrouverez ici), qui fourmillait d’informations sur la marque, la composition et autres tests de produits – (Je suis encore trop jeune pour me répéter 😉 ).

Le kit de voyage :

Premières impressions :

Il s’agit d’une petite trousse qui se compose de 5 indispensables pour tout voyage qui se respecte : dentifrice (30g), shampoing (50ml), après-shampoing (50ml), gel douche (50ml) et crème hydratante à tout faire (50ml), pour 24€16. La trousse en elle-même a un design très simple mais elle est d’un format pratique. Transparente, elle permet de trouver au premier coup d’œil le produit désiré. Évidement, nous retrouvons le code couleur vert qui évoque l’aloe vera et véhicule l’idée de produits naturels et sains. J’ai donc testé le contenu de cette trousse, hormis le dentifrice que j’aime déjà et dont je vous ai fait l’éloge dans la partie 1.

Test des produits :

Le shampoing et l’après-shampoing ont une senteur très végétale. Ils sont faciles à appliquer et font très bien le job en laissant mes cheveux particulièrement doux et propres. Ils sont aussi bien moins cassant.

Par ailleurs, on retrouve l’opercule protectrice (image ci-dessous), qu’il y a sur l’ensemble des produits que j’ai pu tester de la marque. J’aime beaucoup ce soin particulier accordé au produit et à la préservation de son contenu.

Pour ce qui est du gel douche, son odeur un peu épicé et orientale peut offrir un plaisir olfactif à tous ceux et celles qui aiment les senteurs envoûtantes au moment de leur toilette. C’est d’ailleurs souvent ce que l’on attend d’un gel douche, outre son pouvoir lavant, une odeur qui nous enchante.

S’en suis la lotion hydratante qui rend la peau incroyablement douce et non-collante. Elle correspond davantage à une crème, de part sa texture, qu’à une lotion et diffuse à l’application une très légère senteur printanière plutôt florale qui est des plus agréables (selon moi). Exactement, il s’agit d’une crème à tout faire : visage, mains et corps. Très pratique et donc un indispensable à mes yeux. 

Mes impressions sur cette trousse sont plutôt positives, car elle répond parfaitement aux besoins du voyage. C’était aussi l’occasion de tester un bon nombre de produits. Ces derniers sont bons et je pense racheter la crème hydratante à tout faire. En revanche, hormis dans le cadre d’une trousse de voyage, je ne pense pas racheter les shampoings et après-shampoing. Même si j’ai adoré le résultat sur mes cheveux, l’odeur n’est pas à mon goût et leur conditionnement est bien trop grand à mon sens. Pour le gel douche, j’ai beaucoup aimé l’odeur, toutefois, j’ai peur de m’en lasser assez vite. C’est vrai que dans le cas de ces produits, mon approche est très subjective et lié à mon appréciation personnelle des senteurs.

L’Aloe First :

Premières impressions :

C’est un spray à tout faire qui peut s’appliquer sur les cheveux, le visage, le corps. Le bidon est très classique et n’évoque pas particulièrement les soins de beauté. D’une contenance de 473ml pour 28€07, il s’accompagne fort heureusement d’un mini-vaporisateur qui là aussi invite au voyage ou plus simplement à être glisser dans un sac afin d’offrir une brume rafraichissante et hydratante à tout moment de la journée.

Test du produit :

Ce produit j’en use et j’en abuse ! Je ne me sers exclusivement que du mini-vaporisateur, car la diffusion et bien plus fine que celle du spray se trouvant sur le bidon. Je l’utilise principalement pour mes cheveux après leur lavage, car je trouve qu’il aide au démêlage et leur offre plus d’hydratation et de douceur. En été, après un détour dans le réfrigérateur, il rafraîchît et hydrate ma peau. L’odeur, ainsi que la teinte de ce liquide, me rappellent de beaucoup l’activator d’aloe vu dans la partie 1. Par ailleurs, j’ai eu l’idée de l’utiliser pour fixer mon maquillage et le résultat est génial. J’adore ce produit et le recommande.

Test annexe :

J’ai aussi pu tester, cet hiver, le baume à lèvres qui tourne autour de 4€ – 5€ et qui m’avait gentiment été offert avec ma commande. Il répare et soulage rapidement la peau gercée de mes lèvres. Je l’ai aussi l’appliquer sur une brûlure et la cicatrisation m’a semblé plus rapide. Je le trouve très confortable et il tient assez bien sur moi. Il a une odeur légèrement sucré qui est agréable sans être écœurante et comme il est incolore, il est tout à fait possible de le mixer avec un rouge à lèvres.

Avec ces achats, j’ai reçu des échantillons et notamment, l’Aloe Vera Gelly, qui bien qu’efficace n’est pas parvenue à me séduire à cause de la sensation un peu collante que cette gelée m’inspire à l’application. Mais une autre application sous forme de masque pour visage ou cheveux et tout à fait probante. Et j’ai surtout pu tester la crème Aloe propolis, qui m’avait été recommandé pour des problèmes d’eczéma. Cette crème qui allie Aloe Vera et Propolis, a réussi à supprimer mes traitements à base de cortisone…avec seulement un échantillon ! Aujourd’hui, j’ai toujours des problèmes d’eczéma, mais je n’ai plus besoin de mettre quoi que ce soit dessus. C’est pour moi une amélioration considérable puisque voilà près de 5 ans que j’avais de l’eczéma dans les oreilles !!! Ce problème me rendait folle et j’ai littéralement tout essayé (sauf la moutarde et l’ail lol).

Voilà, en espérant que ce test vous aura plu, je vous laisse une nouvelle fois avec les coordonnées de mon fournisseur qui se trouve dans le 42. Pour les autres, une petite recherche sur internet et vous trouverez ;).  Pierrick :  https://www.facebook.com/profile.php?id=100015937036481

Bon début de semaine mes Sweeties ;).

Support à décorer, la boîte à thé – avis

Bonjour mes Sweeties,

Cette fois, je vous reviens avec le test d’un support à décorer, en bois, et plus précisément celui d’une boîte à thé. J’avoue que si cette boîte ne m’avait pas été offerte par mon adorable cousine Marie, l’idée ne me serait pas venue naturellement de me tourner vers ce type d’achat. Il faut dire que j’ai davantage l’habitude de composer avec des vieilleries à retaper, plutôt que des supports neufs et fait pour. Mais l’occasion était belle de tester la chose et de me faire ma propre opinion sur la question.

Les différents types de supports à décorer :

On retrouve généralement ce type de support dans les enseignes de loisirs créatifs. Leur diversité est riche tant par la forme que par la matière puisque l’on retrouve : des supports en bois ; en papier mâché ; de la porcelaine ; du verre ou encore en polystyrène (pour cette dernière matière je vous propose l’article « Réalisation d’un arbre à bonbons » où j’avais utilisé des sphères comme support). Pour ce qui est de la forme, elle passe de la simple petite plaque de porte en bois à la girafe géante en papier mâché (impressionnant à voir en vrai !!! Elle est presque aussi grande que moi :s : voir ici et dans le même style vous avez le lion : ici ) en passant par la tasse à personnaliser en porcelaine. Le panel est vraiment large et vous permettra nécessairement de trouver quelque chose fait pour vous.

Les applications des supports à décorer en bois :

  • La peinture , feutres, Posca, Sharpie,
  • Le collage de serviettes en papier,
  • Le scrapbooking,
  • Et pourquoi pas la pyrogravure.

A titre information : la pyrogravure était une technique utilisée en loisir créatif et très prisée à l’époque où je regardais encore le club Dorothée…(oui, c’est pour situer dans le temps ah ah ah paye tes références !!!). Des kits étaient alors proposés pour les enfants et il n’était pas rare d’en retrouver un, à Noël, au pied du sapin. Plus précisément, il s’agit d’un petit appareil semblable à un fer à souder qui, par effet de chaleur, va créer des marques de « brûlure » sur le bois. Pour plus d’informations sur cette technique, si celle-ci vous intéresse, je vous laisse avec l’excellent article de WikiHow et un exemple de kit sur le site Amazon : lien ici.

Test du support à décorer : la boîte à thé.

La panne :

Pour ce qui fut de ma première impression, j’ai trouvé cette boîte en bois si nue et ordinaire que c’en était presque déconcertant. On était presque sur le syndrome de la page blanche. Et pour tout dire voilà 2 ans que je la stockais et que rien ne me venait tant elle me semblait vide de tout.

D’ordinaire, je n’ai pas ce genre de difficulté, puisque quand il s’agit de redonner vie à un objet ou de le customiser, il porte en lui une forme d’identité et de style (contemporain, romantique, industriel….) qui oriente un peu les idées créatives qui pourraient alors émerger. Mais cette boîte ouvrait sur tous les styles et toutes les possibilités (la boîte de Pandore?). Elle aurait même pu avoir une autre destination que celle du thé, comme par exemple devenir une boîte à bijoux, une boîte à montre ou encore à chocolats. Si ordinaire…mais tellement perturbante.

Le déclic :

Et finalement, ça m’a pris d’un coup, je savais enfin quoi faire, il suffisait juste de me lancer. Je l’ai d’abord peinte grossièrement avec de la peinture acrylique blanche à l’aide d’un gros pinceau, de manière à laisser par endroits son bois apparent et rendre visibles les coups de pinceau. L’application était facile, et la peinture rapidement sèche car elle était vite absorbée par le bois brut. Enfin, c’est freestyle que j’ai usé de mes « Sharpie » noir et or (marqueurs permanents), pour me lancer sans base sur l’écriture d’une citation, extraite d’une chanson de la grande Aretha Franklin :

« You are my sunshine my only sunshine.

You make me happy when skies are grey »

( Comprenez : « Tu es mon soleil mon seul soleil, tu me rends heureuse quand les cieux sont gris »)

C’est beau, et ça m’a immédiatement fait penser à mon mari…Ou plus basiquement à une bonne tasse de thé. Ce qui était tout à fait approprié considérant le support – lol -.

⇒Où trouver la boîte : Vous pourrez en retrouver évidemment dans les magasins de loisir créatif, mais plus précisément le modèle que j’ai utilisé vient de chez Cultura (lien : ici)

Bilan du test d’un support à décorer :

Cette approche est très différente de ma routine, si je puis dire. Toutefois, dès que l’on accepte les importantes possibilités du support, sa déconcertante facilité à être remaniée, et que finalement, on entre dans ce type de mécanisme créatif, on ne pourrait presque plus s’arrêter. Ce test, m’a donné envie d’expérimenter d’autres types de supports à décorer.

Je crois aussi que ce sont des médiums faciles et bien commode pour ceux qui veulent laisser libre court à leur inspiration et n’ont que peu de temps pour le faire. Avec les supports à décorer, le résultat ne se fait pas attendre et on peut rapidement admirer notre chef d’œuvre. Nous sommes bien loin d’un élément qu’il faut poncer, parfois réparer, puis peindre avec plusieurs couches et temps de séchages importants. Ils peuvent aussi faire le bonheur des enfants en les occupants les jours de pluie.

Pour la petite astuce : je vous recommande de vernir vos créations en bois afin de les conserver plus longtemps. Et pour ceux et celles qui aimeraient bien mais, qui ne savent ni dessiner ni peindre : je vous recommande l’utilisation de pochoirs, de serviettes à coller ou autres papiers de soie qui ont déjà des motifs ( on triche, on triche 😉 ).

Et vous avez-vous déjà testé ce type de support ? Si oui, les avez-vous apprécié ? Vous êtes-vous senti(e) bloquer au début ?

Citronnade revisitée

La citronnade revisitée

Aujourd’hui, en ce si chaud et si beau mois d’août, nous serions bien heureux d’être véritablement désaltérés. Et quoi de mieux qu’une bonne et rafraîchissante citronnade pour cela ?

C’est donc avec délice, que je vous livre aujourd’hui ma citronnade revisitée qui connaît un franc succès auprès de mon entourage. Elle est tellement simple et rapide à réaliser que vous ne pourrez plus vous en passer de tout l’été.

Pour la petite anecdote : c’est l’histoire d’une fille ( Dont on ne citera pas le nom mais vous aurez tous compris de qui il s’agit 😉 ), qui n’avait pas le temps et une fâcheuse tendance à sauter les étapes dès qu’elle le pouvait. Ce qui n’était pas toujours une réussite et parfois donnait lieu à des expériences traumatisantes (- pour son mari-). Comme la fois où elle avait entrepris un plat à base de morue et avait zappé l’étape de dessalage….Oui oui, ce genre de choses arrivent et d’ailleurs sa mère en rigole encore. Mais parfois, par un heureux hasard, on obtient quelque chose de vraiment chouette. Un peu comme la tarte tatin, sauf que ce n’est pas son histoire. Du coup, la petite pressée qu’elle était, avait cette fois supprimé l’étape « cuisson » de sa citronnade, en disant :« Non mais ça va bien, il fait déjà assez chaud comme ça pour qu’en plus je fasse bouillir de l’eau ! ». Et comme elle n’avait pas de miel, elle n’en mit pas. Et comme elle n’aimait pas le sucre, elle en mit peu.

Alors est-ce que l’on peut encore appeler cela une citronnade ? Pas sûre, mais ce qui est certain, c’est que celle-ci est rapide à réaliser et vraiment bien moins calorique ( Ah, là je retiens ton attention ^^ ). Voici donc sa si facile préparation, qui méritait bien une petite histoire 😉 .

La recette :

Les ingrédients de la citronnade :

  • 1 litre d’eau
  • 1 citron
  • 7 à 10 feuilles de menthe
  • 3 cuillères à soupe bombées de sucre

Ustensiles pour la réalisation de la citronnade revisitée :

  • Une bouteille, de préférence en verre
  • Une petite passoire (facultatif)

Réalisation de la citronnade :

  1. Presser le citron dans la bouteille en le passant s’il y a des pépins
  2. Chiffonner un peu la menthe en l’ayant au préalable rincée, et la jeter dans le fond de la bouteille.
  3. Mettre le sucre puis l’eau
  4. Secouer pour le fun, mais surtout mettre au réfrigérateur pendant 2h – Idéalement toute une nuit.
  5. Rafraîchissez-vous 🙂

Variante : quand je n’ai vraiment pas le temps, je prends un citron bio que je coupe grossièrement en 8 morceaux et que je presse vite fait. Puis je jette ( oui je suis pressée lol), le tout au fond de ma bouteille. Cette dernière technique fort sophistiquée, vous en conviendrez (^^) infuse aussi très bien et me fait gagner au moins 1 minute de mieux !!! Incroyable mais véridique.

Petit + : servir avec des glaçons 😉 et pourquoi pas avec des glaçons fait avec cette même citronnade.

Pour les curieux et curieuses, mais aussi pour informations, vous pouvez retrouver la recette originale de la citronnade sur : https://www.amourdecuisine.fr/article-citronade-limonade-au-citron-faite-maison.html (avec du miel) et https://www.marmiton.org/recettes/recette_citronnade-de-menthe_22987.aspx (avec du sucre).

En vous souhaitant une bonne dégustation, je compte sur vous pour me dire ce que vous en avez pensé 😉 et à me raconter vos pires ratages culinaires (référence à la Morue – j’ai honte).

Belle journée à vous mes Sweeties.

 

Faire de l’eau de Rose 100% naturelle : la recette facile.

Bonjour, bonjour,

Dernièrement en observant mon jardin et plus particulièrement mes jolies petites roses très odorantes, j’avais envie de m’en faire de la confiture. Car quel délice que le goût délicat de la confiture à la rose. Mais pour cette fois, je n’en avais pas assez alors je me suis dit (oui parce que je me parle souvent à moi-même), « Et si je me faisais plutôt de l’eau de rose? ».

C’est vrai, après tout j’utilise chaque jour de ma vie cette eau florale. Alors pourquoi ne pas faire la mienne durant l’unique moment de l’année où je le peux vraiment?

J’ai longtemps utilisé celle de Christian Lenart, avec sa bouteille en verre bleu et plus récemment celle de Sanoflore à la rose ancienne. Une autre, cadeau de Noël 2018, à la rose d’Alep de la marque Tardé, m’attend sagement dans un placard. Pourtant cette fois, ce sont bien mes propres roses qui deviendront mon alliées beauté…du moins je l’espère.

 

Réalisation d'une eau de rose 100% naturelle - diy - fait maison - homesweetambre

Les vertus principales de l’eau de rose

Cette eau florale est utilisée depuis l’Antiquité principalement comme tonique pour nettoyer la peau car la rose est un antibactérien naturel. Ce qui conviendra parfaitement aux peaux à problèmes mais aussi aux peaux sensibles. On lui attribue des vertus relaxantes de par son odeur agréable, mais aussi la capacité de resserrer les pores de la peau tout en l’hydratant. Et parce qu’elle est riche en antioxydants, elle contribuera au ralentissement du vieillissement de votre peau. Votre teint paraîtra alors plus frais et plus jeune. Elle peut également servir dans le cas d’un cuir chevelu irrité ou comme compresse sur les yeux lorsque ceux-ci sont gonflés au petit matin.

L’eau de rose vendue dans le commerce s’obtient d’ordinaire grâce à un processus de distillation. Dans la version proposée ici, il est question d’infusion. Vous y trouverez toutefois les mêmes propriétés. Stockée dans l’un des compartiments de votre réfrigérateur, elle stimulera d’autant plus la micro-circulation de votre peau. A conserver une douzaine de jours pour bénéficier de l’ensemble de ses actifs, au-delà, vous pouvez continuer à l’employer comme lotion ou pour parfumer vos desserts…

Les étapes pour réaliser votre propre eau de rose :

Liste de ce dont vous aurez besoin pour la réalisation de votre eau de rose :
  • Un récipient en verre que vous aurez au préalable stérilisé ( = fait bouillir), et pouvant être refermé par un bouchon ou autres capsules,
  • Des roses odorantes, une à deux poignées,
  • Environ 250 ml d’eau filtrée, micellaire ou de source.
  • Une petite passoire,
  • Une fiole, un flacon ou toutes autres bouteilles en verre permettant d’accueillir votre eau florale dans sa finalité.
La cueillette des roses :

Rose "la belle rouet" - http://homesweetambre.com/

Choisissez un rosier dont les fleurs ont un parfum prononcé. Et si vous avez la chance d’avoir un rosier de ce type chez vous, vous savez qu’il sera exempt de tous traitements et autres pesticides. Du moins, vous seul saurez ce que vous avez bien pu y mettre dessus. Pour ma part il s’agit d’un rosier à petites fleurs : « La Belle Rouet » à la douce odeur enivrante. J’ai également un « Madame de Maintenon » dont le parfum est captivant.

Dans le cas où vous n’auriez pas de telles roses à votre disposition, plusieurs options se présentent à vous :

1- Vous faire offrir par votre chéri-chou un bouquet de roses bio (si si, ça existe ! Bouquet de roses bio : lecomptoirlocal),

2- Demandez à Mamie Simone de vous couper quelques fleurs de son beau rosier dont elle vous fait état à chacune de vos visites (au moins vous serez récompensé de l’avoir tellement écouté à ce sujet),

3- Aller à la dérober en subtiliser à votre voisine, mais je vous déconseille ce dernier point parce que si vous vous faites attraper vous auriez l’air franchement débile. La voisine : « Mais qu’est-ce que tu fais dans mon jardin à une heure pareil à couper mes roses? » Et vous de dire : « Euh…j’ai lu sur un blog que je pouvais faire ma propre eau de rose… ». Bref, un moment de gênance (oui je sais, ça ne ce dit pas, encore que c’est relatif parce que je le fais et que vous m’avez comprise) immense suivi d’une honte à vie car vous ne pourrez plus jamais aller demander du sucre à votre voisine.

4- Dernière alternative, mais aussi astuce pour en avoir toute l’année : acheter des pétales ou boutons séchés dans les magasins bio ou en ligne ( par exemple les rose de Damas chez Louis herboristerie) ou faire sécher vos propres pétales de roses.

La préparation de l’eau de rose :

coupelle de pétales de rose - http://homesweetambre.com/

Une fois ce détail d’approvisionnement résolut, je vous propose de ramasser simplement une ou deux roses. De couper la partie verte et de ne conserver que les pétales, que vous aurez pris soin de bien rincer.

  • Positionnez les pétales dans le fond de votre récipient en verre. Faites bouillir de l’eau et verser celle-ci sur les pétales.
  • Refermez alors le récipient et attendez une trentaine de minutes que l’ensemble refroidisse puis placez ensuite le tout pendant 12h, ou toute une nuit, au réfrigérateur.
  • A l’issue de cette longue attente, vous n’aurez plus qu’à filtrer en transvasant le précieux liquide dans des petites fioles ou autres respectables, là encore stérilisés.

Ne soyez pas déçu(e)s, si l’eau de rose n’est pas rose mais plutôt dorée comme le montre l’image ci-dessous. Si sa teinte nuit à votre bonne humeur, rajoutez alors une goutte ou deux de jus de betterave.

Infusion de pétales de roses - http://homesweetambre.com/

Et c’est ainsi que vous avez réalisé votre propre eau de rose :

facile non ?

Eau de rose maison 100% naturelle DIY- http://homesweetambre.com/

Le mot de la fin suite à l’usage de cette eau florale :

Pour ma part j’en suis ravie !!! Elle sent divinement bon, et me donne bonne mine. Il faut dire que son coup de frais en sortie du réfrigérateur me donne un sacré coup de fouet. Idéal en cette période chaude de l’année pour me rafraîchir à tout moment de la journée.

Je l’utilise matin et soir sur le visage et le cou. Elle est impeccable et je n’ai eu aucune allergie fort heureusement ;).

 

 

Aloe Vera : avis et test de la marque Forever part 1

En mode : « Chouchoutage » grâce à l’Aloe vera

Loin du bricolage et de la décoration, il est une autre de mes passions qui consiste au « chouchoutage » de ma personne et l’assouvissement de ma curiosité par le test perpétuel de choses nouvelles. Et c’est dans ce cadre, que je me suis intéressée aux bienfaits de l’Aloe Vera, dont la réputation n’est plus à faire. Mais aussi, parce qu’il faut bien reconnaître que j’en avais un besoin urgent.

Loin, ai-je dit ? Oui, mais cohérent ! Puisque en y réfléchissant de plus près, le bricolage et la décoration (lorsque l’on met réellement la main à la pâte) peuvent parfois nous mettre dans des états physiques de décrépitude terrible. Quand nous avons réussi à faire du beau dans notre environnement, nous avons généralement sué en remuant, souvent sans grâce aucune, notre popotin. Nous nous sommes retournés un ongle, voir deux – cognés dans les murs (Méfiez-vous-en! Ce sont des traîtres ! ) et esquintés le pied dans ce satané angle de meuble. Nos cheveux sont hirsutes et nous en avons pleins le dos.

Nous ne sommes, en réalité, que trop loin du glamour proposé par les émissions de télévision traitant de décoration, où, des décoratrices pimpantes arborant des brushings impeccables, semblent faire des avants/après avec une facilité déconcertante. Le tout, dans un mouvement de claquement de doigts digne d’une Beyoncé, en offrant à la vue des spectateurs une manucure impeccable. Actuellement, je n’ai plus que 4 ongles de potables… On en parle ?

Finalement, sans vouloir enterrer la langue française, ce que j’appelle le « chouchoutage » répond à une nécessité d’arranger « la misère » due aux aléas de mon métier et de conserver par là même mon mari…Et, au passage, un peu de dignité féminine.

C’est dans cette optique de ravalement de façade, que je teste depuis fin novembre 2017, une marque de produit à base d’Aloe Vera. Et, c’est parce que le résultat m’a valu de beaux compliments dont je n’avais pas l’habitude, que je vous en fais l’écho aujourd’hui, afin qui sait, que vous puissiez vous aussi en être gratifié(e)s ;).

Forever = pour toujours

Il s’agit de la marque américaine Forever (Forever Living Products) créée par Rex Maughan en 1978 et dont les produits sont aujourd’hui revendus à travers 150 pays par des entrepreneurs indépendants. Le tout, dans une dynamique de vente proche du concept Tupperware où l’on assiste à des réunions permettant ou non la commande d’articles, mais surtout de présenter la marque, les valeurs et les produits…de la vente à domicile en quelques sortes. J’avoue qu’initialement, j’avais beaucoup d’aprioris sur cette approche et m’interrogeais sur la qualité des produits vendus sous ce mode.

Ne m’y intéressant de ce fait pas forcément, c’est un peu fortuitement, au détour de conversations, que je suis tombée sur cette marque spécialiste de l’Aloe Vera. Et, une chose est sûre, j’étais convaincue des bienfaits de la plante pour en avoir déjà fait usage. J’ai donc d’abord acheté, frileusement, deux produits par pure curiosité : LAloe Activator et le dentifrice Forever Bright, dont je vous en parle tout de suite :

L’Aloe Activator : une lotion ++?

Premières impressions :

Mon choix s’est porté sur ce produit parce qu’il est l’un des plus purs de la gamme avec une composition à 99,6% en gel d’Aloe Vera et enrichi, pour le reste, à l’allantoïne. Pour 15€17 et en comparaison à d’autres lotions beaucoup moins pures, j’ai trouvé cela très honnête. Le packaging très féminin et sa bonne prise en main ont également attiré mon attention.

Test du produit :

C’est donc un liquide transparent légèrement doré, à fort pouvoir hydratant et dont l’odeur reste plutôt neutre. Je l’applique juste après avoir lavé mon visage selon la méthode suivante : je mets quelques gouttes dans le creux de ma main gauche, puis je plaque mon autre main par-dessus et humidifie délicatement paume et doigts des deux mains, puis je tamponne mon visage avec mes mains pour appliquer le produit… Et c’est vite, vite, que j’applique ma crème hydratante sur un visage encore humide. Voici un lien en image de cette méthode trouvée sur le site Clarins (je chauffe juste un peu moins)https://www.youtube.com/watch?v=pLBHu1P0P0g 

A la première utilisation, j’ai ressenti de très légers picotements qui ne se sont pas répétés par la suite. Il est vrai que j’ai une peu sensible et parfois réactive, présentant quelques rougeurs. Ce produit unifie mon teint et ressert mes pores de peau tout en me donnant une mine éclatante. Avec un résultat, dans mon cas, perceptible dès la première utilisation.

Aujourd’hui, je n’ai plus besoin de mettre de BB crème si je n’en ai pas envie car le résultat et le même. Il rafraîchit et hydrate ma peau. C’est un produit qui peut aussi être mêlé à un masque pour en activer les bienfaits ou pouvant s’utiliser en compresse sur les yeux pour atténuer les signes de fatigue. Mais sur ce dernier point, j’avoue que cela n’a pas été aussi concluant. Pour le reste, j’ai été totalement bluffée.

Voilà maintenant 3 mois que je l’utilise matin et soir et malgré son petit contenant de 118ml, pourtant bien pratique à emporter lors de mes déplacements, je m’attendais à le finir à toute vitesse. Pourtant, je n’en suis même pas encore à la moitié tant il en faut peu pour (être heureux) obtenir un bon résultat. Et dans la durée, il n’y a aucune perte de l’efficacité. Celle-ci aurait pu se traduire par une accoutumance de ma peau au produit et un retour à la normale.

Dans mon travail de Visual Merchandiser pour une grande enseigne (double casquette que j’exerce en parallèle à ma boîte d’architecte d’intérieur), mes collègues sont venues, presque à tour de rôle, me demander mon secret. J’avoue que c’était une première pour moi et que sur le départ, j’ai cru à une blague. Je me suis aussi dit, qu’en temps normal, je devais avoir une peau sacrément mal en point pour que ce soit si flagrant (lol). Au final, elles se sont procurées le produit et il est vrai qu’elles ont toutes un teint visiblement plus beau sans aucun besoin de tricher avec du maquillage. En y réfléchissant, j’aurais peut-être mieux fait de me taire, puisque jusqu’ici, j’avais le monopole d’une peau éclatante de santé (ah ah ah). 

Le dentifrice Forever Bright : un dentifrice à l’Aloe Vera ?

Premières impressions :

Quand j’ai entendu parler de ce dentifrice à l’Aloe Vera, outre la composition qui me semblait insolite (Aloe Vera 35,5% et propolis) j’ai surtout été choquée par le prix : 10€86 !!!!! Cela me semblait relativement excessif. Pourtant, ma curiosité étant plus forte que ma raison, je l’ai quand même acheté. Et c’est dès la première utilisation (et oui là aussi) que je suis tombée raide dingue de ce dentifrice et l’ai adopté. Le packaging, sobre et verdoyant, me permet de le laisser dans la salle-de-bains à la vue de tous. 

Test du produit :

En comparaison de mon ancien dentifrice, la composition était bien meilleure tout comme son efficacité. Il ne contient d’ailleurs pas de fluor ni de substances abrasives, et peut donc convenir aux enfants… Sauf qu’il faudra être très vigilant sur quantité qu’ils mettront, au risque de voir votre dentifrice disparaître à vu d’œil ;).

Contre toute attente, il est plutôt économique, dans la mesure où ce produit est si concentré qu’il ne nécessite à l’usage que peut de matière de cette pâte à la très belle couleur « vert émeraude » (Petit doigt en l’air: « j’adoooorrre les Emeraudes » ^^ ). L’équivalent d’un petit-pois suffira à vous fournir une efficacité maximale. Plus exactement, il a une contenance de 130g qui lui donne une espérance de vie de 3 mois. Chez moi, les petits-pois, doivent être vraiment tous petits, parce que je l’utilise depuis quasiment 3 mois et le tube est vraiment très loin d’être terminé. Lors de ce test, j‘ai observé la consommation de mon mari qui était resté sur l’ancien dentifrice. Nous avons donc chacun débuté sur un produit neuf pour que les comptes soient bons. Aujourd’hui, il vient de finir son 3ème tube, d’une marque de pharmacie en 75g à raison de 4€50 par tube….Le calcul est vite fait !

Alors, c’est vrai, vous me direz que pour un comparatif, il existe des dentifrices bien moins cher mais le test devait être fait sur une base réelle (dentifrice que nous utilisions) et avec des produits de qualités comparables ou en tout cas approchant. Encore que, la composition Forever était bien meilleure …De beaucoup.

Il est aussi très frais, et cette douce fraîcheur vous suit longtemps. Il possède également un effet que je qualifie de « dents lisses ». Vous savez, lorsque l’on passe notre langue sur nos dents et qu’elles nous font l’effet de petites perles toutes douces. C’est très agréable. Et là où j’ai été la plus surprise, c’est lorsque j’ai gagné en blancheur, alors que mon autre dentifrice était pourtant blanchissant et je n’en percevais pas l’action. Il est aussi très bien pour les gencives fragiles qui ont tendance à présenter parfois des petits saignements ou petites lésions aux contacts de certains aliments. Je n’ai plus de problèmes de ce type depuis que je l’utilise. C’est, à ce jour, le meilleur dentifrice que j’ai pu utiliser. Seul bémol: il existe un plus petit format (en 30g) que j’aurais aimé pouvoir acheter à l’unité parce qu’il est idéal pour les déplacements, mais celui-ci n’est proposé à la vente qu’à travers une trousse de voyage incluant 4 autres produits.

La question de la composition :

Il est vrai qu’un petit label AB n’aurait pas été de trop mais c’est une marque américaine qui n’est pas réellement soumise aux mêmes exigences que les marques Françaises ou Européennes. J’ai toutefois vérifié la composition en m’appuyant sur « La carte des molécules toxiques » (←cliquez ici) proposée gratuitement au téléchargement par « Que choisir ». Et ces produits sont exempts de substance à éviter.

Ce qui est aussi important d’observer, c’est l’ordre d’arrivée des composants dans cette liste (Aussi appelée, dans le jargon, liste INCI : International Nomenclature of Cosmetics Ingrédients). Ainsi, les substances arrivent toujours par ordre de concentration. Dans notre cas, l’Aloe Vera intervient toujours en tête. Ce qui en dit long lorsque l’on compare avec d’autres produits vendus sur le marché. Je pense notamment à mon acquisition, lors d’un voyage aux Canaries, de deux pots de crème revendiquant clairement une composition faite d’Aloe Vea. Si les Canaries sont réputés pour leur production en la matière, et que l’hydratation, à l’usage de ces crèmes, était au rendez-vous, la composition en revanche m’a véritablement laisser sans voix. Observons un bref comparatif :

  • La crème de la marque EJOVE ⇒ L’Aloe Vera n’intervient qu’en 9ème position
  • La crème de la marque Instituto Español ⇒ L’Aloe vera arrive cette fois en 21ème position !!!

Crèmes à l’Aloe Vera des marques Ejove et Instituto Español

  • Dentifrice et crème de la marque Forever (que je teste actuellement) : L’Aloe Vera arrive en 1ère position

Dentifrice et crème à l’Aloe Vera de la marque Forever

Lorsque l’on achète un produit pour les bienfaits d’une plante, mieux vaut que sa concentration y soit importante.

Autre point important, cette marque participe au programme « Leaping Bunny » sous l’égide de Cruelty Free International, et s’engage ainsi en faveur de la protection animale.

Bilan

Cette marque est une vraie découverte au niveau de la qualité et des résultats concrets que les produits testés m’ont apporté. L’Aloe Activator et le dentifrice Forever Bright sont définitivement mes deux coups de cœur de l’année 2017 et je les rachèterais sans hésiter. J’ai pu découvrir et apprendre sur ce mode de vente qui jusqu’ici me rebutait, parce que je le méconnaissais et avais des idées fondées sur des propos entendus à une autre époque. J’imaginais que l’on nous forçait à l’achat, par répétition et en rajoutant tel ou tel goodie avec des prix de lots qui n’en finissent plus… Un peu comme une émission de télé-achat à l’américaine, saupoudrée de témoignages douteux, etc.

Mais j’avais tout faux. Mon interlocuteur est le premier consommateur. Il croit en ses produits et ça se voit ! L’ayant rencontré avant son aventure Forever (mais ça c’était avant), j’ai pu observer la métamorphose qui s’est opérée en lui, tant au niveau du développement personnel que d’un point de vue physique. L’épanouissement qu’il renvoie tient pour beaucoup en ce point : il est libre et croît en ce qu’il fait. Et c’est là tout le concept de Rex Maughan : proposer des produits de qualité tout en offrant une liberté financière. Pour une sceptique comme moi, j’avoue que ça donne envie puisqu’au-delà des produits, il y a bien plus. Une valorisation de l’humain.

Pour revenir plus précisément aux produits testés, je me suis vite rendue compte qu’ils n’avaient pas besoin qu’on les imprime à grands coups de martelage publicitaire ou de discours appuyés dans la tête des client(e)s. Ils se vendent presque tout seuls, car c’est leur qualité qui fait que nous sommes convaincus. Les échantillons permettent aussi d’apprécier cela et de se forger sa propre opinion. Les produits présentent aussi un opercule de protection qui est pour moi un gage de qualité ou, tout de moins, d’un soin particulier accordé à la préservation du contenu. Ce sont des produits abordables, à la durée de vie importante. Et finalement, assez économique puisque leur forte concentration en Aloe Vera ne demande que peu de matière pour bénéficier d’un résultat optimal.

Les nombreux dérivés, proposés par la marque, couvrent presque tous les domaines : l’entretien de la maison, les animaux, les sportifs, les personnes en quête d’un mieux alimentaire, les soins de la peau, mais aussi les senteurs. Ce premier test, concluant, m’a donné envie d’essayer d’autres produits, dont je vous ferais un retour prochainement et peut-être, qui sait, de trouver d’autres secrets de beauté ;).

Contacts :

Pour les personnes habitant dans le 42 voici le lien de mon fournisseur officiel. Je vous le recommande chaleureusement, car il est particulièrement à l’écoute de vos besoins et vous apportera de vrais bons conseils avec bienveillance et humour : https://www.facebook.com/profile.php?id=100015937036481

Et pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter le site dédié à la marque : https://www.foreverliving.fr/

(Cet article ne contient aucun partenariat et les produits ne m’ont pas été offerts. Le choix de ce sujet n’appartient qu’à moi 😉 ).

Perles à repasser : DIY de bijoux portables

Pour l’amour des perles à repasser :

Bonjour ! Aujourd’hui, on se retrouve pour réaliser de jolis bijoux avec des perles à repasser…Oui,oui ! Je vous parle bien de ces fameuses perles destinées aux enfants. D’ailleurs, il faut que je vous confesse quelque chose sur moi : j’adore les perles à repasser et ce n’est pas un hasard si je vous en fais un tutoriel aujourd’hui. Je trouve que c’est très ludique et très franchement ça me détend ;).

Et comme nous sommes à proximité de la fête des mères, c’est aussi l’occasion de faire réaliser à vos enfants, des petites attentions qui changeront des traditionnels colliers de pâtes importables (Aller, on est rien qu’entre nous, avouez…vous ne les portez qu’à la maison et discrètement – ou pas – les dits colliers périssent au fond d’une boîte ^^). J’ai donc réalisé plusieurs modèles originaux (je pense en avoir tellement réalisé que je suis prête pour une maison d’édition créative lol) et en ai sélectionné trois. J’espère qu’ils vous plairont.

Les perles à repasser :

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de petites perles en plastiques que l’on positionne sur des plaques dotées de petites tiges pour les maintenir à la verticale. On réalise le motif de notre choix (en mode pixel). Puis on va venir poser un morceau de papier de cuisson dessus et venir en repasser la surface avec notre fer à repasser. Il faut compter 26 à 28 secondes en faisant des mouvements circulaires et en pressant un peu. A l’issue, vous laissez un peu reposer (histoire de ne pas vous brûlez…environ 1 mn). Et hop vous décollez votre motif. En fondant, les perles se sont mêlées pour faire une surface correspondant à votre motif. Yes ! C’est vraiment amusant et tellement rapide !!!!!

Modèles de bijoux en perles à repasser :

Demonstration de bijoux fait avec des perles à repasser - modèles en noir et blanc

Matériels pour réaliser les bijoux en perles à repasser :

Il vous faudra :

  • du ruban plus ou moins large selon l’esprit recherché et de la couleur de votre choix
  • évidemment des perles à repasser – il en existe des plus petites que celles que j’ai pu utiliser pour réaliser ces bijoux – et sachez qu’il y a de très nombreuses couleurs ou effets, notamment des aspects métallisés qui sont très sympas pour la réalisation de bijoux justement ;).
  • des plaques pour ces perles – plusieurs formes existent. Pour ma part, je me suis servi du cœur (parce que je suis une dame de cœur lol).
  • du papier de cuisson.
  • des crochets d’oreilles (si vous souhaitez réaliser les boucles d’oreilles) et éventuellement du fil et une aiguille pour éviter que le nœud ne se défasse. Du vernis ou la flamme d’un briquet pour arrêter le ruban de filer.
Les motifs à reproduire :
  • Pour réaliser le collier, vous aurez besoin de constituer 3 éléments :

  • Pour réaliser le bracelet qui peut aussi servir de ras-de-cou et de headband :

  • Et pour finir les boucles d’oreilles :

Vidéo de la réalisation des bijoux :

 

Vous allez aimer le repassage…

Voilà, j’espère que ce petit tutoriel vous aura plu et peut être même qu’il vous aura réconcilié avec le repassage si vous étiez en froid (^^). Quel modèle avez-vous préféré ?  En attendant de se retrouver pour de prochaines créations, aimez ma page facebook et abonnez-vous à ma chaîne Youtube et au blog pour m’encourager ;). En vous souhaitant de prendre grand soin de vous et de créer surtout. A bientôt. 🙂

Tutoriel pour pliage de lapins – Pâques

Au programme : du lapin !

Bonjour,

Si toi aussi, tu n’as pas vraiment le temps de mettre en place une décoration à thème pour Pâques ou en d’autres circonstances, voici un tutoriel de 4 propositions qui te permettra d’épater petits et grands. Il s’agit de pliages en forme de lapin.

En serviette, en tissu ou en papier, ces pliages sont d’une facilité et d’une rapidité affolante à réaliser. En deux temps, trois mouvements, tu pourras mettre des paillettes dans les yeux de tes invités. Mieux, si tu as des enfants, mets en place une activité ludique autour de ces pliages…ils vont adorer ! (surtout le chocolat ^^). Je te parle un peu mieux de ces pliages juste en dessous, alors suis le fil bleu (le ruban bleu 😉 ). Et si tu te sens perdu pour la réalisation, pas d’inquiétude une petite vidéo t’attend juste en bas de l’article.

 

Un lapin sympathique

Le lapin aux grandes oreilles ci-dessous et sans doute, le plus facile à réaliser pour un maxi effet. Et en plus, il est comestible. Tu peux « aller te faire cuire un œuf » (au sens premier ah ah ah) et lui dessiner un petit minois ou encore te contenter d’un bel œuf en chocolat type Kinder. Ensuite, une serviette en papier et un joli ruban et voilà, tu as déjà fini.

 

Un lapin à offrir

Pour ce lapin, un peu plus flou, tu peux prendre une grande serviette en intissé, en tissu ou un foulard (ce qui fait un double cadeau ^^). Ta serviette sera plus ou moins grande selon la taille de ton présent, mais toujours carré. Pour ton petit cadeau, mieux vaut le conditionner dans une forme carré ou rectangulaire, car cela facilitera le pliage. Et pour finir, un joli ruban bleu ;)…ou de la couleur de ton choix. Moi je suis dans ma « période bleu turquoise » en ce moment 🙂 (Envie de vacances probablement et d’eau paradisiaque lol).

 

Un lapin comme marque place

Le petit lapin ci-dessous est à réaliser en papier. Pars d’un carré plus ou moins grand, selon la place que tu veux faire occuper à ton lapin dans l’assiette, et le tour est joué ;). A titre d’exemple, le mien était fait à partir d’un carré de 12×12 cm et l’assiette que tu peux percevoir sur l’image est en réalité une assiette à dessert.

 

 

Pliage de lapin en serviette

Pour ce pliage, nous sommes sur de l’origami. Il est, un tout petit peu plus difficile que les autres, mais une fois que tu auras vu la vidéo se sera du gâteau ;). Réalises-le dans une serviette en papier ou en intissé…Personnellement, j’ai essayé avec une serviette en tissu, et j’ai trouvé cela bien trop épais et ça ne tenait pas. Le résultat sera vraiment très sympa à placé à côté des verres.

 

 

La vidéo des pliages présentés précédemment :

 

Voilà, j’espère que ça t’as plu et que tu as passé un bon moment…Maintenant c’est toi la ou le pro des lapins. Dis-moi lequel as-tu préféré? A bientôt. Ambre

Collaboration avec Engie #BonWeekend

Une collaboration pour inspirer tes week-ends avec ENGIE #BonWeekend :

Oh mes adorés lecteurs, lectrices, que je suis contente de vous annoncer que la vidéo sur le miroir lumineux, présentée sur ma chaîne Youtube (ici) et qui a eu un succès que je n’imaginais pas (nous sommes à près de 42 538 vues au moment où je vous écris pour le dit miroir) c’est faite remarquer par ENGIE, oui oui, le fournisseur Français de gaz et d’électricité, anciennement appelé GDF SUEZ. Et ce, dans le cadre d’une opération mise en place appelée :#BonWeekend que je vais vous développer ci-dessous ;).

Donc, ENGIE va la publier pendant 7 jours ( du 25 mars au 31 mars 2017) sur son site web. Plus concrètement, vous pourrez voir la page d’activités sur ce lien :

http://bonweekend.engie.fr/#/home.

Collaboration ENGIE #BONWEEKEND

Le but est de proposer durant un mois des activités à faire lors de vos week-ends afin donc de passer un #BonWeekend ^^. Je fais donc partie du premier round avec quatre autres youtubeur/ses.

Au programme, vous aurez aujourd’hui la réalisation de boissons détox proposées par les adorables sœurs Floriane et Julia de l’Appartement 9b (on a monté nos chaînes respectives à un mois d’intervale ^^ du coup, je suis abonnée depuis), s’en suit la réalisation de mon miroir lumineux (vu plus haut).

Puis, dimanche, nous pourrons préparer un succulent gâteau de semoule (à l’Indienne 🙂 J’adore la cuisine Indienne ^^ ) grâce à Crazy Mum….c’est malin, j’ai faim maintenant ;). Nous rencontrerons aussi la très jolie Elsa Couture qui nous apprendra avec joie à placer et couper du tissu et pour fini la soirée en beauté rien de tel qu’une petite leçon de batterie avec le talentueux Laurent Pellecuer.

La suite? Vous retrouvez d’autres youtubeurs et youtubeuses chaque semaine et cela durant tout un mois ;).

Découverte et impression suite à cette demande de collaboration pour #BonWeekend :

A la découverte du mail, sollicitant ma collaboration, je me suis dit « c’est quoi cette arnaque? » d’autant que j’ai été contacté par une intermédiaire… J’étais relativement sceptique jusqu’à rentrée en contact avec la chef de projet, qui a admirablement bien réalisée cette opération et je l’en remercie infiniment !!!! C’était donc vrai !!! Voici ce que je vous ai écrit à la découverte de l’e-mail qui me prouvait que ce n’était pas du flan :

« Nous sommes le samedi 18/03/2017 et je vous écris ce billet alors que je viens de découvrir (à 4h38 du matin…t’es en mode insomniaque ou tu l’es pas – :s) l’e-mail de confirmation et ainsi vous fournir mes premières impressions à chaud. Immédiatement, vous noterez que mon attention est totalement dirigée vers vous sans qui cela n’aurait pas été possible et je suis pleine de gratitude, vous n’avez pas idée !

Évidemment certains diront peut-être que ce n’est qu’une petite visibilité de plus. Mais pour moi qui, je me répète sans doute, n’imaginais pas en être à 1 700 abonnés et 183 000 vues pour seulement 20 petites vidéos….ça me dépasse un peu. En montant ma chaîne, et en prenant par là-même mon courage à deux mains, je n’avais pas une seule seconde envisagée la possibilité qu’une si grande enseigne Française telle que ENGIE pourrait me remarquer et vouloir promouvoir l’une de mes vidéos afin d’offrir un contenu jugé « intéressant » à leur propre internautes.

Alors mon état actuel est celui d’une fille qui plane littéralement…Et pour le coup, ce n’est pas à cause de ma pratique de la méditation LOL ! Je n’ai qu’un mot : MERCI ! Je suis tellement heureuse de vivre ce type d’aventure, c’est formidable. Le principe de cette collaboration me plaît énormément parce qu’elle reste dans la dynamique qui est la mienne.  C’est-à-dire l’envie de faire partager des passions et de motiver les gens à en vivre quelques-unes. C’est merveilleux ! Vivez, vibrez…je vous aime ».

Voilà mes très chères/chers, en vous souhaitant un #BonWeekend 😉 .